Pourquoi la tronçonneuse a été inventée ?

L’évolution de la technologie rend la vie de plus en plus facile. L’optimisation de la productivité étant au centre des préoccupations, les êtres humains ont développé plusieurs outils mécaniques et technologiques. Parmi ces outils, l’un des plus ingénieux est incontestablement la tronçonneuse. Plusieurs personnes se demandent à quoi ça sert.  Dans cet article, nous allons vous donner les raisons de l’invention de la tronçonneuse.

 

Historique

L’histoire dit que les tronçonneuses ont rapidement séduit les hommes. Comme avantages avec les tronçonneuses, on a :  la puissance, la praticité et la performance. Avec ces avantages, elles offrent un confort remarquable. Aussi, elles facilitent les tâches difficiles comme la coupe des arbres et l’entretien des jardins.

 

Auteur

La tronçonneuse a été inventée par Andreas Stihl et Joseph Buford Cox. Sur la toile, plusieurs personnes contestent les auteurs de cette invention. On associe souvent cette invention à Emil Lerp, inventeur allemand ayant mis en vente la première des tronçonneuses à essence. Par ailleurs, certaines personnes pensent que la tronçonneuse a été élaborée par Robert McCulloch, le responsable de la marque de tronçonneuses McCulloch. Ce qui est totalement faux. Car, ces derniers se sont inspirés de l’invention de Joseph Buford Cox et Andreas Stihl.

 

Les premières tronçonneuses utilisées

Il faut remonter à la fin du XVIIIe siècle pour comprendre l’origine des premières tronçonneuses. À la base, elles ont été inventées pour aider dans le processus d’accouchement compliqué. Elles sont dotées d’une longue chaîne dentée et possède une poignée à chaque extrémité. Les versions actuelles sont très différentes de celles du passé qui paraissaient très appréciées par les médecins chirurgiens. En effet, les tronçonneuses servaient à couper l’os pubien pour retirer l’enfant tout en garantissant une sécurité maximale. Les tronçonneuses actuelles ont été mise sur pied grâce aux premières tronçonneuses. Pour cela, l’accent a été mis sur la lame de guidage, la chaine ainsi que la manivelle. Ces parties de la tronçonneuse ont été améliorées parfaitement avec le temps. En médecine, les tronçonneuses actuelles sont de plus en plus rapides et précises par rapport à celles de la vielle époque.

 

Les tronçonneuses de jardin

Avez-vous déjà entendu parler des tronçonneuses de jardin ? Il s’agit d’un sujet qui attire souvent l’attention des journaux. Tout comme les tronçonneuses ordinaires, celles destinées au jardin font bouger la toile. On se demande qui est réellement l’inventeur. Certaines personnes estiment que l’homme d’affaires allemand Émile Lerp est celui qui a mis sur pied la tronçonneuse de jardin. L’histoire nous raconte qu’il aurait été le premier homme à mettre en vente des tronçonneuses à essence vers 1927.

D’autres pensent plutôt qu’il s’agit de l’entrepreneur américain Robert P. McCulloch. Par ailleurs, il est important de préciser que l’ingénieur allemande Andreas Stihl et l’homme d’affaires américain Joseph Buford sont également mentionnés comme les inventeurs de la tronçonneuse de jardin. Tout compte fait, ces deux derniers restent les premiers inventeurs de la tronçonneuse ordinaire.

 

Tronçonneuse sécurité

 

Un engin à moteur qui prend de l’ampleur

Chaque modèle de tronçonneuse a plus ou moins apporté sa touche d’amélioration avec le temps. Les équipements à moteur ont remplacé petit à petit les scies et les bras des bûcherons. Ceci dans le cadre des opérations telles que l’élagage, l’abattage et le débitage. De nos jours, la légèreté et la puissance de la tronçonneuse sont ce qui poussent les uns et les autres à l’utiliser.

La première tronçonneuse portable par un homme avait une masse de 20 kg. En 2022, les tronçonneuses sont devenues moins lourdes. En effet, les tronçonneuses actuellement disponibles dans les points de vente pèsent environ 6 kg.

Il existe différents types de tronçonneuses adaptées pour chaque tâche.

De ce fait, les bricoleurs, les amateurs et les professionnels ont le choix entre plusieurs modèles de tronçonneuses. Ils ont donc à leur disposition les modèles électriques, compacts, thermiques, élagueuses, sur batterie, avec ou sans fil.

 

Quel est le véritable rôle de la tronçonneuse ?

Auparavant, on voyait la  tronçonneuse seulement comme un outil permettant de couper le bois pour entretenir les espaces verts et améliorer les travaux du bucheron. En effet, la tronçonneuse permet à la fois à abattre le bois, à couper le bois, à ébrancher le bois et à faire l’élagage du bois.

Une tronçonneuse donne la possibilité d’accomplir des travaux importants dans le jardin de la maison. Par exemple, la tronçonneuse est très pratique pour couper le bois pour le système de chauffage. La tronçonneuse permet aussi d’effectuer des travaux de plus haute intensité comme l’abattage des arbres.

 

 

 

Les différents modèles de tronçonneuses

Il a été précisé plus haut qu’on compte plusieurs modèles de tronçonneuses. En fonction de chaque tronçonneuse, nous pouvons dire ceci :

 

Électrique

Une tronçonneuse électrique est maniable et légère. Elle est généralement utilisée pour couper du bois d’un diamètre d’environ 40 cm et pour les petits travaux dans le jardin. Ce modèle de tronçonneuse fonctionne généralement en 230 Volts. Son moteur a une puissance comprise entre 1400 et 2000 Watts. Cette tronçonneuse a pour avantage : la consommation de peu d’énergie, elle ne fait pas trop de bruit comme les autres, elle n’est pas polluante… Elle doit être reliée au secteur par un fil électrique comme la plupart des appareils électriques. Son utilisation est donc conditionnée. Vous êtes obligé de définir un rayon bien précis de travail à chaque fois. Ce fait est vu comme le seul inconvénient de ce style de tronçonneuses.

 

À batterie

Elle est très légère, très maniable et de bonne autonomie. Cette tronçonneuse est pratique concernant de petits travaux. Comme avantages, on a la facilité d’utilisation, elle ne fait pas trop de bruit et bien entendu n’est pas polluante.

 

Thermique

Une tronçonneuse thermique fonctionne grâce à un moteur à essence. Elle est généralement utilisée dans le cadre des travaux intensifs. Cela est possible grâce à sa forte puissance. Cette tronçonneuse est très autonome et vous n’avez pas besoin de courant électrique. Par contre, elle est plus sonore, lourde, polluante et nécessite un entretien minutieux. Elle possède une longue lame (allant jusqu’à 90 cm) pour pouvoir couper des gros troncs d’arbres. Elle est aussi disponible en plusieurs cylindrées dans le but de s’adapter aux différents travaux intensifs.

 

Tronçonneuse électrique

 

Comment choisir votre tronçonneuse ?

Le modèle de tronçonneuse que vous devez choisir doit être en fonction de l’intensité des travaux à mener. Mais plusieurs autres critères doivent être pris en considération. Il s’agit de :

 

  • La chaîne lubrifiée

La quasi-totalité des tronçonneuses ont un système de lubrification au niveau de la chaîne. En effet, le guide-chaîne s’échauffe rapidement et peut se détériorer lorsqu’il y a manque d’huile. Le débit de l’huile en question reste le même sur tous les modèles de tronçonneuses. Néanmoins, certaines tronçonneuses donnent la possibilité de régler ce débit en fonction de la complexité du bois à couper. S’agissant des tronçonneuses thermiques, le réservoir d’huile doit absolument être rempli. Concernant celles qui sont électriques, une jauge de niveau est disponible dans le but de vérifier si le lubrifiant est toujours disponible.

 

  • La taille du guide-chaîne

Le guide-chaîne est ce qui maintient et dirige la chaîne en mouvement de la tronçonneuse. Cette dernière est constituée de 3 types de maillons (gouges de coupe, entraîneurs avec limiteur de profondeur et les pièces de liaison) assemblés par des rivets. La longueur du guide-chaîne représente la capacité qu’une tronçonneuse obtient lorsqu’elle coupe. Par exemple, un guide-chaîne de 30 cm permet de couper un bois d’environ 60 cm de diamètre.

 

Guide chaîne tronçonneuse

 

Les tronçonneuses : entretien et sécurité

La tronçonneuse représente l’outil motorisé idéal pour un jardin composé d’arbres. Mais, son usage requiert des précautions particulières dans le but d’éviter les accidents et favoriser son bon fonctionnement. Il est primordial d’utiliser une tronçonneuse avec des protections. Comme protection, nous avons les casques à visière, des chaussures de sécurité, des gants de travail ainsi que les vêtements anti-coupure.

Par ailleurs, plusieurs mesures de prévention sont nécessaires lorsqu’on utilise une tronçonneuse. En effet, il faut :

  • Couper le bois en positionnant toujours la tronçonneuse en dessous des épaules ;
  • Eviter d’utiliser d’échelle pour une question de stabilité ;
  • Ne pas poser la tronçonneuse par terre alors qu’elle est en marche.
  • Positionner toujours ses 2 mains sur la tronçonneuse.

Ce sont les raisons pour lesquelles il faut penser à plusieurs choses avant de commencer à utiliser une tronçonneuse. Vous devez vous assurer que le frein de chaîne soit activé. Vous devez également contrôler les poignées. Le bon fonctionnement d’une tronçonneuse est garanti par son entretien régulier et une sécurité maximale. Le graissage, la tension et l’affûtage de la chaîne doivent impérativement être contrôlés régulièrement. Un nettoyage permanent du guide-chaîne est aussi recommandé.

 

 

 

En France, on compte malheureusement plus de 300 morts par an impliquant l’utilisation d’une tronçonneuse.  Il vaut mieux se focaliser sur tout ce qui a été dit et être le plus prudent possible.

En définitive, nous avons vu que la tronçonneuse est un outil très ingénieux qui permet de faciliter l’accomplissement de certaines tâches complexes. Nous avons aussi vu qu’elle peut être pratique pour les petits travaux de la maison. Nous avons déroulé en quelques mots l’histoire de sa création, son évolution, son utilité, son entretien et les mesures de sécurité. Il est temps pour vous de prendre les choses en main et surtout d’être prudent.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *